La Dreamcast

dreamcast

La Nintendo 64, aussi connue sous les petits noms d’Ultra 64 et de Project Reality, est une de consoles de jeux majeures des années 90. Son identité marque avant même sa sortie, et la Nintendo 64 est considérée comme une des consoles qui ont remodelé le paysage des jeux vidéo.

Une collaboration entre Nintendo et une firme américaine

Project Reality est d’abord issu d’une collaboration entre Nintendo et Silicon Graphics. L’annonce de cette collaboration est faite dans un but bien précis : court-circuiter les dernières consoles 32-bits, et réussir là où SEGA et ATARI ont du mal à trouver leur public. Pour Nintendo, le développement de l’Ultra 64 est aussi un projet ambitieux. Durant les quelques années qui précèdent sa sortie, surfe sur la réputation de la SGI. Le spécialiste de l’imagerie par synthèse connaît alors un succès fou grâce à ses travaux sur Jurassic Park et Terminator 2. La technologie reprise par Nintendo a été boudée par Sega. Les promesses de la console font couler beaucoup d’encre. La firme japonaise n’hésite pas à affirmer que ses performances seront bien plus élevées que celles de ses concurrents. Deux titres sont présentés sur une borne d’arcade, pour donner un avant-goût de ce que la Nintendo 64 a à offrir. Cruis’n USA et Killer Instinct se dévoilent au grand public, avec une technologie qui devrait être disponible sur l’Ultra.

Une sortie qui cumule les retards

Si les premières versions jouables de la console attise la curiosité, la sortie officielle de la N64 prend beaucoup de retard. D’abord annoncée pour 1995, elle est finalement mise sur le marché courant 1996. Son lancement se fait le 23 juin 1996 sur le marché japonais, avec seulement 3 titres. Ce n’est qu’un an plus tard qu’elle est disponible en Europe et en Amérique du Nord. Avec moins de 33 millions d’unités écoulées, la console est largement considérée comme un échec commercial.

Les meilleures offres de consoles Dreamcast

 

Découvrir un autre article