Ubisoft fait face à des accusations de harcèlement sexuel

Ubisoft

Cela fait quelques années que les voix s’élèvent pour dénoncer les comportements abusifs dans l’industrie du jeu vidéo. Les accusations concernent des studios et des personnalités bien connus du grand public. Parmi les entreprises pris dans la tourmente, il y a Ubisoft. Le studio français fait face aux allégations de harcèlement et de comportements inappropriés envers ses employées.

Des dénonciations de plus en plus nombreuses

Des allégations de harcèlement se comptaient d’abord sur les doigts d’une main. Puis, du jour au lendemain, Ubisoft s’est retrouvé sur une pile impressionnante d’accusations. C’est sur Twitter que les premiers témoignages se sont manifestés. Très vite, les déclarations se sont multipliées. Une situation qui rappelle le sexisme systématique dont souffre encore cette industrie, et dont les cas ne sont pas isolés. Si la communauté de fans a été sidérée par ces révélations, la réputation du studio n’en est pas restée intacte.

Deux vice-présidents et des employés mis à la porte

Le studio n’a pas tardé à réagir. Ce 26 juin, deux vice-présidents à l’éditorial de Paris et de Toronto ont été licenciés. Plusieurs employés auraient également été suspendus. Une déclaration officielle a été diffusée pour tenter d’apaiser les esprits. Bien que les mesures aient été radicales, aucun porte-parole de la boîte française ne les a évoquées publiquement.

Découvrir un autre article