Console : Super Nintendo SNES

Super Nintendo SNES

Connue sous le petit nom de Super Famicom au Japon, la Super Nintendo SNES est devenue une console emblématique des années 90. Considérée comme une alternative la NES, l’appareil se présentait comme la digne héritière de son aînée. Aujourd’hui classée parmi les collectors, elle fait le bonheur des nostalgiques et des puristes.

Du Hi-Tech pour le grand public

La conception de la Super Nintendo SNES commence avec le déclin anticipé de la NES. Fin 90, le constructeur lance la version japonaise de cette nouvelle console. Le modèle vaut alors l’équivalent de 190 euros, et l’ampleur de son succès dépasse les frontières japonaises. La console sort en Amérique du Nord le 23 août 1991. Il faudra patienter jusqu’en avril 1992 pour qu’elle arrive en France, puis dans le reste du monde. La machine apporte une petite révolution dans le secteur des jeux. La Super Nintendo SNES tourne en 16 bits, et se pose d’emblée comme la console la plus puissante sur le marché. Plus encore : chaque continent possède sa propre version. Un atout supplémentaire que la concurrence s’est rapidement approprié, et qui vaut encore aujourd’hui.

Des jeux iconiques des années 90

Le succès de la Super Nintendo SNES n’était pas seulement dû à sa puissance. La console a aussi marqué l’enfance et l’adolescence des gamers tous niveaux. C’est avec elle que nous avons découvert « Zelda 3 : A Link To The Past », ou encore l’incontournable « Starwing ». Beaucoup se sont aussi initiés à Street Fighter 2, Super Soccer, ou l’indispensable SimCity. La bibliothèque de la SNES n’a pas seulement contribué à son succès. Elle lui a aussi permis de rester en tête des ventes à l’arrivée des consoles 32 bits. Un exploit maintenu quelques années, jusqu’à la fin de sa production en 1999 aux USA et au Canada, puis en 2003 dans son pays d’origine.

Related posts

Leave a Comment