Console : La Game Boy Color

La Game Boy Color

La Game Boy Color fait partie des premières consoles portables lancées sur le marché. Le modèle est considéré comme une des consoles ayant révolutionné le monde du jeu vidéo. Dès sa sortie, la Game Boy Color fait sensation. Avec plus de 100 millions d’exemplaires écoulés à travers le monde, la console de poche rencontre un succès qui dure depuis plus de 30 ans.

La console préférée des gamers

Lancée en octobre 1998 au Japon, la GBC s’impose rapidement comme le digne successeur de la Game boy. La console de poche est alors pensée pour être pratique, et pour pouvoir être transportée partout. Si elle est moins puissante que son prédécesseur, elle apporte une petite révolution. Son vrai atout : un écran TFT de 160 x 144 pixels, proposant 32.768 couleurs. Sa palette de couleurs proposent 3 modes, allant de 10 à 56 couleurs affichées en simultanées.

Une des premières consoles personnalisées

Le succès de la GBC s’explique aussi par la gamme de couleurs de ses coques. Celles-ci sont ultra-vitaminées, et ne manquent pas d’attirer le regard. La console 8-bit en signe ou en double étonne. C’est une des premières consoles dont les couleurs correspondent à la personnalité de leurs utilisateurs. C’est aussi une des premières consoles à proposer une connexion par infrarouge ou par série.

Un catalogue qui mise sur la variété

Le catalogue de jeux proposés sur la GBC ne comportait pas moins de 660 jeux. À partir de 1998, les cartouches noires de la console sont compatibles avec la console originale. Celles sorties entre 2000 et 2002 peuvent être utilisées sur la version monochrome de l’appareil. La Game Boy Color peut aussi faire tourner les jeux de la Game Boy. Une capacité qui lui ajoute plus de 1050 titres, dont Bomberman Color, ou Harry Potter et la Chambre des secrets.

Related posts

Leave a Comment