PlayStation 1 (PS1)

PlayStation 1 (PS1)

Au milieu des années 90, Sony décide de se lancer dans le secteur des consoles de salon. Presque 10 ans après sa collaboration sur les disquettes Famicom, la marque japonaise tente sa chance. La console de 5e génération se positionne sur le marché début décembre 1994, et s’apprête à remodeler complètement l’univers du gaming.

Tout commence avec la SNES

Saviez-vous que les tous premiers modèles de la PlayStation devaient avoir un port SNES ? Au cours de ses premières ébauches, la console de salon aurait pu être une belle collaboration entre Sony et Nintendo. Des mésententes entre les deux groupes ont débouché sur la suppression du port SNES, mais aussi sur un développement plus personnalisé de la première PlayStation. La console fait d’abord son entrée sur le marché japonais, avant de se lancer à la conquête des joueurs américains et européens. C’est sur ce modèle 32 bits que les joueurs découvrent pour la première fois Crash Bandicoot, Metal Gear Solid, ou encore Gran Turismo. Ce dernier devient un des plus grands succès de la marque. Dans la catégorie des jeux de combat, c’est le premier Tekken qui fait sensation. Le titre est le premier de la plateforme à se vendre à plus du million d’exemplaires à travers le monde.

Près de 5000 titres enregistrés

La PS1 est aussi une des consoles ayant le plus de titres à son actif. Mi-2008, son catalogue japonais ne compte pas moins de 4.944 jeux. En Europe et aux Amérique du Nord, les chiffres sont plus modestes : avec respectivement 1.639 et 1.335 titres, les deux marchés regroupent les jeux phares de la plateforme. Entre 1994 et la fin de sa production en 2006, la console compte plusieurs variantes, dont une partie destinée aux consommateurs, et une autre regroupe des déclinaisons spéciales aujourd’hui devenues rares sur le marché.

Les Meilleures offres de consoles PS1

 

Related posts

Leave a Comment